skip to main content
Terug naar Overzicht

Choisir entre Mac et Windows ? C’est moins difficile que vous ne le pensez !


Pour le prix d’un Mac, j’achète deux PC. » Cette remarque vous est familière. Mais le prix d’achat plus élevé est largement compensé. Les faibles coûts opérationnels rendent attrayant le choix d’Apple. Découvrez pourquoi un nombre croissant d’entreprises passent au Mac.

Il y a dans la vie de ces contradictions où les opinions sont toujours tranchées. C'est souvent le cas lorsqu'il s'agit de l'ordinateur avec lequel vous travaillez : soit vous êtes PC, soit vous ne jurez que par le Mac. Si vous appartenez à ce dernier groupe, vous pouvez arrêter de lire dès maintenant. Pour toutes les entreprises qui utilisent Windows : voici cinq raisons de passer au Mac.

1. Le Mac n'est pas plus cher
C'est probablement le plus grand malentendu concernant le Mac. En effet, le prix d'un Mac moyen est supérieur à celui d'un PC - en supposant le même processeur, des capacités graphiques similaires et la même capacité de mémoire et de stockage. Mais si vous y regardez d'un peu plus prêt, les différences sont bien moindres, surtout si vous avez de toute façon besoin de nouveaux ordinateurs. 

Si l'on considère uniquement l'achat, c'est surtout la valeur résiduelle qui importe. Sur le plan économique, elle est d'environ 10 % après trois ans pour un PC, alors qu'elle est d'au moins 25 % pour un Mac. Et si vous regardez la valeur de revente à un particulier, c'est plusieurs fois ça.

Il n'y a aucune raison de se débarrasser d'un Mac aussi rapidement. Chez Apple, le support pour les modèles est d'au moins 5 ans et va souvent même jusqu'à 7 ans. Et même après cela, vous pourrez continuer à bénéficier de plusieurs années de mises à jour gratuites du système d'exploitation. 

Lorsque vous achetez un PC, vous recevez en principe Windows 10 Home par défaut. Mais il lui manque certaines fonctionnalités essentielles pour les environnements professionnels. Par exemple, pour la gestion à distance. La sécurité est également minimale. Par exemple, BitLocker (cryptage des fichiers), Windows Defender (antivirus et anti-malware) sont absents. Pour cela, vous devez avoir Windows 10 Pro, pour lequel une licence peut facilement coûter 200 euros ou plus. 

Avec plus d'environ dix ordinateurs, vous avez besoin d'une certaine forme de gestion. Avec macOS, cette fonction est intégrée par défaut. Vous pouvez donc facilement utiliser l'outil d'un tiers pour gérer l'ensemble de votre parc informatique : déploiement des mises à jour et des applications, définition des droits et effacement à distance du Mac s'il se perd pour une raison ou une autre.

Depuis qu'IBM a permis à ses collaborateurs de choisir, plus de 130 mille Mac sont utilisés par l'inventeur du PC.

2. Coûts opérationnels
Outre les coûts d'achat, les coûts des licences, etc., il y a bien sûr les "coûts opérationnels". Les coûts que vous devez supporter pour maintenir l'ordinateur en état de marche, effectuer les mises à jour et résoudre les problèmes. Comme vous pouvez l'imaginer, ces coûts sont nettement moins élevés pour un Mac que pour un PC.

Comment cela se fait-il ? Pour commencer, il est beaucoup plus facile d'utiliser un Mac. Il suffit de l'allumer, de suivre quelques étapes et le tour est joué. Dans les environnements professionnels, ces étapes peuvent être facilement effectuées de manière centralisée à l'aide de Mobile Device Management, un environnement de gestion intégré par défaut à macOS. (Et dans iOS et iPadOS aussi d'ailleurs). Il s'agit notamment de la création automatique d'un identifiant Apple et d'identités d'utilisateur pour un environnement Windows, de la création de droits et de connexions réseau, ainsi que du téléchargement et de l'installation immédiats des bonnes applications dès la première utilisation. 

Mais pour les entreprises, le gain le plus important se situe au niveau du temps nécessaire à l'assistance. Les utilisateurs de Windows semblent rencontrer des problèmes plus souvent que les utilisateurs de Mac, environ six fois contre une ou deux fois par an. Il apparaît en outre que les problèmes sur le Mac sont résolus plus rapidement et plus facilement. 

Même si vous ne disposez pas d'un service informatique et que vous n'avez que quelques Mac dans votre entreprise, vous constaterez que le Mac est plus facile et plus intuitif à utiliser, et que vous rencontrez rarement des problèmes sérieux.

3. Pas de souci avec les logiciels et les pilotes
D'ailleurs, macOS fait partie du Mac par défaut. Vous achetez le système d'exploitation avec toutes les mises à jour futures pour la durée de vie de l'ordinateur. Par exemple, vous pouvez toujours installer macOS 11 Big Sur sur un MacBook Pro, un MacBook Air et un Mac Pro 2013. Gratuitement.

Le matériel et le logiciel étant parfaitement adaptés l'un à l'autre, presque tous les logiciels et accessoires fonctionnent sans intervention supplémentaire. Installer un pilote ? Les utilisateurs de Mac ne doivent pas s'en soucier pour les périphériques USB ou Bluetooth tels que les souris, les claviers, les stations d'accueil, les cartes son. Pour de nombreux autres périphériques tels que les imprimantes, macOS dispose d'un pilote par défaut.

IBM opte massivement pour le Mac

C'est le Personal Computer d'IBM qui a donné son nom au PC. Il est donc vraiment révolutionnaire que la marque "Big Blue" soit passé en masse au Mac en 2016. Non pas parce que la décision a été imposée d'en haut, mais parce qu'ils ont laissé le choix à leurs collaborateurs. Depuis lors, plus de 130 mille Mac sont en service chez l'inventeur du PC!

4. Vos collaborateurs préfèrent travailler sur un Mac (et vous aussi !)
Il y a toujours un peu de controverse entre les utilisateurs de Windows et de Mac mais, lorsque vous leur demandez franchement, la plupart des collaborateurs choisissent un Mac sans hésiter. C'est exactement ce que les chercheurs ont fait. En 2018, Jamf, une entreprise qui fabrique des logiciels pour la gestion des appareils Apple, a voulu savoir si les entreprises laissent leurs collaborateurs choisir l'appareil sur lequel ils préfèrent travailler. Et ce que ces collaborateurs ont ensuite choisi.

Et il s'avère que parmi les entreprises où le choix est libre, pas moins de 72 % choisissent Apple. (Il ne s'agit pas seulement de l'ordinateur, mais aussi du smartphone et de la tablette, d'ailleurs). L'étude montre également qu'il s'agit principalement de "millennials", de jeunes professionnels qui ont grandi entourés d'appareils numériques. 

Et c'est précisément dans cette tranche d'âge que se trouve la nouvelle génération de professionnels dont les organisations manquent cruellement. Les entreprises doivent tout mettre en œuvre pour attirer et retenir ces personnes. Le libre choix de l'équipement en est un élément non négligeable. En attendant, plus de 55 % des grandes entreprises offrent à leurs collaborateurs la possibilité de choisir.

La Génération Z

Parmi la génération qui sort aujourd'hui de l'école - la génération Z - la proportion d'utilisateurs de Mac est nettement supérieure à la moyenne.

5. Un Mac est plus fiable
C'est un peu court de ramener le choix du Mac au fait que macOS n'est pas sensible aux virus et aux logiciels malveillants. Cela a été vrai pendant longtemps, mais avec sa popularité croissante, la plate-forme attire désormais davantage de criminels également. Mais si le risque existe, il n'est pas nécessaire que les utilisateurs de Mac installent un logiciel distinct pour filtrer les malfaiteurs dans les applications. C'est intégré par défaut au système d'exploitation même, y compris les mises à jour automatiques.

En outre, macOS n'autorise que l'installation de logiciels provenant de fabricants enregistrés auprès d'Apple. Les logiciels inconnus ne peuvent être installés qu'en contournant cette règle, ce qui est trop compliqué pour de nombreux utilisateurs. En tant qu'administrateur ou chef d'entreprise, vous n'avez donc pas à vous en soucier.

Les informations sensibles peuvent également être stockées de manière cryptée grâce à FileVault. Ainsi, si le Mac tombe accidentellement entre de mauvaises mains, les données restent inaccessibles à ceux qui ne doivent pas y avoir accès.

Les points essentiels

En définitive, choisir un Mac par défaut est plus intéressant pour de nombreuses entreprises. Résumons une fois encore les points essentiels :

  • Réduction des coûts opérationnels
  • Valeur résiduelle plus élevée
  • Les collaborateurs choisissent Mac lorsqu'ils ont le choix
  • Le Mac est plus fiable
  • Le Mac est plus facile à utiliser
  • Il faut moins de support 

Grande nouvelle!

Il y a de nouveaux ordinateurs Mac équipés d'un processeur révolutionnaire, le M1 d'Apple. Ce qui confère davantage de poids à ce que nous avons déjà évoqué. Littéralement, parce que les nouveaux modèles de Mac sont beaucoup plus puissants pour un prix inférieur.

Intéressé?

Vous voulez vous aussi travailler avec un Mac ou vous envisagez d'y passer pour votre entreprise ?

Contactez-nous